Sakamoto Day's

Une sombre comédie

Sakamoto Day’s est un manga dans le genre action comédie. Il est dessiné par Suzuki Yuto et dont la première parution date du 21 novembre 2020.  C’est d’ailleurs le premier projet de l’auteur ayant eu droit a une publication hebdomadaire (après quelques essais en One shot).

Pour résumé l’histoire, on suit Taro Sakamoto, un père de famille et un mari qui tiens une petite boutique, tout en menant une routine. Mais Taro as également une ancienne vie qu’il a décidé d’abandonner, il était un assassin renommé et des plus talentueux.

Le jour on sa tête est mise a pris il va se retrouver a reprendre malgré lui du service pour se sauver, mais avec le temps taro a beaucoup changé, il n’est plus « physiquement » Taro l’assassin. Cependant malgré une transformation physique laissant paraitre une faiblesse, Taro fera preuve d’une force, d’un talent et d’une maitrise de son environnement hors du commun.

C’est ainsi que Taro avec de nouveaux compagnons vont mener une bataille qui va prendre une ampleur démesurée. Ils seront les outsiders d’une lutte entre différente factions, et feront la différence par leur nouveau credo : aucun meurtre autorisé.

Voici quelques points qui m’ont plus dans cette œuvre :

Premièrement l’histoire malgré le sujet sombre qu’il traite est mené par une touche comédie qui permet de faire souffler l’œuvre, voir la réaction des ennemis douté de la force de Taro par la seule vue de son physique et ensuite subir la réelle force de celui-ci est un plaisir. Ceux si se retrouve vite bouche bée face aux capacités légendaires de celui-ci. L’humour se fait beaucoup ressentir surtout dans les passages avec moins d’action, ou on suit un peu la vie quotidienne de nos héros.

Que dire des héros, Taro à chaque intervention nous prouve que les légendes qui sont raconté sur lui sont plus que fondé, il as comme talent le plus précieux d’arrivé a utilisé n’importe quel objet de son environnement comme une arme destructive. Laissez de coté les pistolets, les katanas ou toute armes, non Taro peut se battre avec un stylo ou encore un livre.

Bien sûr Taro n’est pas le seul personnage à faire largement ses preuves ses acolytes font également preuves d’ingéniosité et d’originalité lorsqu’il s’agit de se défendre. Mais je vous laisse le soin de le découvrir.

Mais pour moi le point fort, qui rends cette œuvre si intéressante, est nulle autre que la mise en scène des combats et la découpe des cases. On ressent chaque coup porté, la violence est également de mise et nous rappelle bien qu’on est ici face à des assassins, des vrais professionnels. L’action est extrêmement fluide, la chorégraphie des combats parfaitement exécutée, un vrai chef d’œuvre, on ne peut pas bouder son plaisir.  Plus les combats avancent plus on ressent la dangerosité dans lequel baigne ce monde.

Et si je devais citer un troisième point fort de Sakamoto Day’s, je dirais l’histoire, même si celle-ci semble classique sur le papier « un ancien assassin qui reprend du service », sur le papier on arrive à être étonné et surpris sur la tournure des évènements. Le background des personnages principaux est très intéressant surtout celle de Taro. L’idée de le placé dans l’histoire en tant qu’assassin légendaire nous pousse à la curiosité, et à savoir ce qu’il a pu faire pour être promu au statut de légende dans ce milieu.

Si vous êtes amateurs de combat intense mais également d’humour, aller ne serait-ce lire le premier chapitre par curiosité et vous serez très vite absorber par cette œuvre qui n’as pas finis de nous faire plonger encore plus profondément dans l’univers de l’assassinat.


Undead Unluck
La rencontre de deux âmes maudites